Programme de mentorat

Le programme de mentorat de l'ACAAR a été créé en 2013 pour compléter les occasions de développement professionnel offertes via les webinaires, les ateliers et les conférences. Les mentorés  travaillent en collaboration avec leur mentor pour réaliser les objectifs professionnels qu'ils ont identifiés. Les mentorés  sont jumelés à un mentor pour une période initiale de 4 mois, et ils sont encouragés à participer plus d'une fois au programme, afin de bénéficier d'autant de perspectives que différents mentors peuvent fournir. Les mentors fournissent aux mentorés des conseils généraux de carrière, une expertise sur un aspect particulier de l'administration de la recherche, de l'aide pour identifier les compétences à développer au delà du rôle actuel du mentoré afin de lui permettre d'avancer dans sa carrière, un soutien pour définir des objectifs et/ou des conseils pour aider les mentorés à développer leur réseau et ainsi augmenter leur profil professionnel. Des mentors francophones et anglophones sont disponibles; les mentors sont généralement des bénévoles qui offrent leur temps pour aider nos membres et la profession à se développer.

Mentoré Application

Mentor Application

  

Coordonnatrice pour le programme de mentorat

Josée Charest

Originaire de la région de Montréal, Josée Charest détient un B.Sc. (Honours) en microbiologie et immunologie de l’Université McGill, un M.Sc. également en microbiologie et immunologie de l’Université de Montréal ainsi qu’un MBA de l’Université de Sherbrooke.

Josée a d’abord travailler comme assistante de recherche au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine pendant 8 ans et travaillait au Centre maternel et infantile sur le SIDA. En février 1994, elle a été embauchée au Fonds recherche Québec – Santé (anciennement FRSQ) comme chargée de projets et avait comme mandat principal la gestion du programme des Centres de recherche ainsi que de la mise à jour annuelle du registre de ces centres de recherche.

Depuis août 2005, elle habite maintenant la ville de Québec et occupe le poste de directrice du service à la recherche et à la valorisation à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’une des dix constituantes du réseau de l’Université du Québec. Elle est également depuis juin 2014 la présidente de la table des BLEU (Bureau Liaison Entreprises-Université) qui regroupe l’ensemble des directeurs des bureaux de transfert technologique des universités du Québec.