Bénévolat

Tous les membres de l’ACAAR sont invités à réaliser l’étendue des champs d’application en administration de la recherche à travers les opportunités de bénévolat dans les domaines de la direction, de l’engagement des membres, du mentorat, des publications, de l’enseignement, de l’édition, de la recherche et de la planification d’évènements entre autres.

Les occasions actuelles

ACAAR est une communauté dynamique et professionnelle d’administrateurs de recherche Canadiens provenant de tous les secteurs et plusieurs opportunités, en plus de celles identifiées, s’offrent à vous pour participer, alors, s.v.p., communiquez vos idées à la directrice générale de l’ACAAR, Sarah Lampson.

La reconnaissance des bénévoles

Une organisation axée sur ses membres, ACAAR dépend d’eux et est fière de tous ses bénévoles. La générosité et l’expertise des bénévoles est le fondement de tous nos succès. Nous voulons les reconnaître de plusieurs manières dont :

  • 2 inscriptions gratuites par année aux webinaires
  • Une invitation à la réception annuelle du Président
  • Une chance de paraître dans la colonne « Plein feu sur nos bénévoles » dans notre bulletin
  • Un message de remerciement remis annuellement par le Président à tous les bénévoles ainsi qu’à leur superviseur (si demandé)
  • La remise annuelle de prix à la conférence nationale reconnaissant les services exceptionnels des bénévoles
  • Les traducteurs bénévoles peuvent recevoir un crédit de 0,12 $ le mot qu’ils peuvent accumulés et s’en servir pour les coûts d’adhésion, les frais des conférences ou de webinaires.

Autres avantages de bénévolat

<<Faire du bénévolat dans ma communauté, dans mon lieu de travail, et dans des associations professionnelles me permet d’acquérir une foule d’expériences et de contacts qui me permettent de grandir en tant que personne, parent, collègue et amie.

Cela me permet d’apprendre à propos de mon monde petit et grand, de développer mes compétences en communication et de m’engager avec des gens qui partagent mes passions. Cela m’encourage aussi à interagir avec des individus qui pourraient partager ma passion mais non mes valeurs ou m’éduquer tout en exposant de nouveaux points de vue et élargir mes connaissances.

Pour ce qui est de l’ACAAR, faire du bénévolat me permet de tisser des liens avec toutes sortes de personnes de partout à travers cet immense pays qu’est le Canada ainsi qu’à l’international. Faire du bénévolat peut être une activité égoïste, car je donne gratuitement de mon temps et talents, mais c’est aussi égoïste car je fais des liens qui pourront m’aider dans l’éventualité que je me retrouve sans emploi! (…assez commun dans cette génération de « baby boom » à laquelle je fais partie).

Prendre le temps de travailler avec les gens, et faire du mentorat pour d’autres, est une source de satisfaction et de travail accompli qui me laisse avec un sentiment de bien-être mais qui peut aussi être frustrant. Ce n’est pas toujours rose de se lever à toutes heures et faire du travail sans être rémunérée. Dans toute expérience de bénévolat, j’ai toujours reçue, cependant, une rétroaction positive et appréciée lorsqu’un travail est bien fait et que la vie ou le travail de quelqu’un ou de la communauté est améliorée.

Faire du bénévolat pour ACAAR me permet de découvrir comment les autres traitent de situations similaires à celles que je me retrouve à mon université. Cela me permet de trouver des nouvelles et peut-être plus efficaces méthodes d’implanter des programmes et des services dans mon travail. Cela m’encourage aussi à m’engager dans des activités qui sont autres que mes tâches régulières au travail et me donne donc de la diversité dans ma journée.>>

Frances Chandler, Université de la Colombie-Britannique

"Les raisons qui me motivent à faire du bénévolat sont multiples et variées. Dans ma communauté, c’est surtout les rencontres entre personnes qui ont un même intérêt; pour ACAAR, c’est le désir de me rendre utile, de savoir que le travail que je fais est important et nécessaire."  Marlene Cormier, Université de Saint-Boniface

"Pour moi, c’est un moyen de rendre la pareil aux personnes qui m’ont aidé à mes débuts. J’étais seule dans un bureau sans aide à l’interne pour me guider. Les membres d’ACAAR ont toujours été prêts à répondre à mes questions."  Sally Gray, Université Wilfrid Laurier

"J'ai décidé de faire du bénévolat et de m'investir dans le nouveau bulletin d'informations de l'ACAAR pour plusieurs raisons. Les raisons les plus évidentes consistaient à m'impliquer davantage au sein de la communauté de l'ACAAR, faire du réseautage et inclure cette expérience dans mon CV. À la suite de quelques mois de bénévolat, j'ai pris conscience du fait que les raisons mentionnées ci-dessus étaient secondaires. J'ai compris que j'avais l'occasion de travailler avec plusieurs personnes très talentueuses, qui m'ont enseigné de nouvelles compétences. J'ai également découvert que j'avais plus à offrir à ce groupe que prévu au départ. Cette surprise a beaucoup contribué à mon épanouissement." Mike Folinas, Université de Toronto

"… les principales raisons pour lesquelles j’aime faire du bénévolat :

  • Sur le plan du mentorat, j’aime pouvoir aider et appuyer mes pairs, ce qui est particulièrement utile au début de leur carrière
  • Par le partage de mes expériences, j’aide mes collègues dans l’exécution de leurs fonctions et je les prépare pour les défis à venir
  • Me permet d’étendre mon propre réseau sur le plan géographique et de continuer à apprendre des autres dans plusieurs secteurs de l’administration de la recherche
  • Sur le plan personnel, c’est très valorisant de pouvoir contribuer à l’épanouissement de l’association, de la communauté et des collègues
  • Me permet de rencontrer de nouvelles personnes dans un domaine qui me passionne et m’offre la possibilité additionnelle d’établir des relations à long terme (professionnelles et amitiés)>> David Harris, Université de la Saskatchewan